IUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRSIUML CNRS

Partager des savoir-faire, des compétences et des équipements

La structuration de l’IUML s’organise autour d’un projet scientifique et stratégique qui ambitionne de positionner plus favorablement les équipes et chercheurs régionaux sur les échiquiers national et européen de la recherche (PCRD, INTERREG, ANR, PNEC, réseau ENCORA et FRFC, LITEAU, ACI et autres grands programmes). Par sa masse critique en personnel, l’IUML est l’un des premiers pôles français de recherche et de formation maritimes. Un des atouts majeurs de cette structure fédérative réside dans l’étendue des champs thématiques couverts par ses laboratoires constitutifs et les nombreux projets collaboratifs entre des disciplines variées : Histoire, Biologie, Droit, Génie des procédés, Économie, Biotechnologie, Géographie, Génie civil, Gestion, Mécanique des fluides, Géosciences, Sociologie, Pharmaceutique, Écotoxicologie, Énergie, Halieutique, etc.

Système de récupération de l'énergie de la houle

Système de récupération de l’énergie de la houle (en test dans le bassin océanique de l’ECN)

Détoxification de mollusques bivalves en circuit fermé

Détoxification de mollusques bivalves en circuit fermé (Station biologique IFREMER, Bouin)

Les collaborations peuvent s’appuyer sur quelques ressources partagées, parmi lesquelles le bassin d’essai océanique de l’Ecole Centrale de Nantes permettant de tester des systèmes de récupération de l’énergie des vagues, la plate-forme régionale d’innovation de Bouin sur les cultures marines, le défi micro-algues à Saint-Nazaire destiné à la mise au point des carburants de 3ème génération, une mycothèque (champignons marins) rassemblant plus de 800 espèces …